<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> Séminaires
ffice
ational de
tatistiques
ONS en bref Nomenclatures et méthodes Publications statistiques Séminaires/ateliers SGDD Activités
             

République Islamique de Mauritanie Honneur – Fraternité – Justice
Ministère des Affaires Economiques et du Développement
OFFICE NATIONAL DE LA STATISTIQUE
Atelier sur le Système Général de Diffusion des Données
 
(SGDD) en collaboration avec le FMI
Calendrier de travail

14 - 28 avril 2004

Mercredi 14 avril 2004

09h00 – 9h30 

Visite de courtoisie à Monsieur Sidna Ould N’Dah,Directeur Géneral de l’ONS, Coordinateur National  du SGDD.

9h30 – 10h30   

Réunion de travail à l’ONS :
· Programme de travail
· Documentation et statistiques disponibles
· Préparation de l’atelier SGDD

10h45 – 11h15  

Visite de courtoisie au Secrétaire Général du MAED

11h30 – 12h15 

Visite de courtoisie au Représentant
Résidentdu FMI

13h00 – 15h 

Rencontre avec la Commission SGDD

Jeudi 15 avril 2004 :

09h30 – 12h00

Présentation générale du SGDD, par la mission SGDD

12h00 – 12h30 Pause

12h30 – 15h00

Présentation de la phase de préparation et de
rédaction des métadonnées; organisation des
groupes de travail; répartition des tâches et
animation des groupes.

  Dimanche 18 avril 2004 : Cérémonie officielle (Palais des Congrès)

9H00 – 10h Accueil des participants

10h00 – 10h30 Ouverture officielle de la session :

Allocution de Monsieur Prosper Youm, Représentant Résident du Fonds Monétaire International.

Discours d’ouverture de Monsieur Abdallahi Ould Souleymane Ould Cheikh-Sidia, Ministre des Affaires Économiques et du Développement;

10h30 – 11h00 Présentation résumée du SGDD, par un expert de la mission

11h – 11h30 Débat

11h30 – 11h45 Pause

12h – 15h30  

Travail en groupe pour la préparation et la rédaction des métadonnées avec l’assistance des membres de la mission SGDD. (l’heure de la pause est laissée à l’initiative de chaque groupe sectoriel) ; le nombre de groupes par secteur est indicatif.

Secteur réel (4 groupes) : M. Eric Métreau

Secteurs monétaire (3 groupes) et extérieur (5 groupes): Mme Tamara Razin

Secteur des finances publiques (2 groupes) : Monsieur Georges Toussaint

Secteurs socio-démographiques (4 groupes) : Madame Naoko Watanabe

  Lundi 19 – jeudi 22 avril 2004

9h00 – 15h30

Travail en groupe pour la préparation et la rédaction des métadonnées avec l’assistance des membres de la mission SGDD. (l’heure de la pause est laissée à l’initiative de chaque groupe sectoriel) ; le nombre de groupes par secteur est indicatif.

· Secteur réel (4 groupes) : M. Eric Métreau

·  Secteurs monétaire (3 groupes) et extérieur (5 groupes): Mme Tamara Razin

·    Secteur des finances publiques (2 groupes) : Monsieur Georges Toussaint

·   Secteurs socio-démographiques (4 groupes) : Madame Naoko Watanabe

  Notes :            les projets de métadonnées doivent être disponibles pour chaque secteur pour le jeudi 22 avril 2004.

  Visites de courtoisie à Messieurs le Ministre des Affaires Economiques et duDéveloppement, au Ministre des Finances,  au Gouverneur de la BanqueCentrale de Mauritanie et au Commissaire aux Droits de l’Homme, à la Lutte contre la Pauvreté et à l’Insertion (à programmer selon les possibilité del’agenda)

  Dimanche 25 – lundi 26 avril 2004

09h00 – 15h30 Discussion des projets de métadonnées

Mardi 27 avril 2004
09h00 – 15h30 Rédaction du projet final de métadonnées multisectorielles qui sera transmis, par les autorités, au Département des statistiques du FMI.
Mercredi 28 avril 2004
Présentation du projet de métadonnées multisectorielles aux autorités et proposition pour une date de transmission au Département des statistiques du FMI.
Discours du Ministre des Affaires Economiques et du Développement à l’occasion de l’ouverture de l’Atelier de lancement du Système Général de Diffusion des Données (SGDD) en Mauritanie

Palais des Congrès, le 18 avril 2004

Messieurs les Ministres,
Monsieur le Représentant Résident du Fonds Monétaire International,

Mesdames, Messieurs les Représentants des Organismes Internationaux,

Mesdames, Messieurs,

L’une des conditions nécessaires à la réussite des politiques publiques de développement est sans nul doute l’existence d’un système d’informations performant et répondant aux besoins de formulation, du suivi de la mise en œuvre, et d’évaluation de ces politiques. Ce constat est tout aussi valable pour la sphère privée.

C’est pour cette raison que le Système statistique national, qui constitue à ce titre un levier essentiel de bonne gouvernance, a bénéficié d’une constante priorité de l’action publique dans notre pays, en application des orientations du Président de la République, Monsieur Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya.

Cet effort est par ailleurs bien reflété par les moyens alloués et les progrès importants enregistrés au cours de ces dernières années dans ce domaine. En effet, la mise en œuvre du Schéma directeur de la statistique 2000-2005 a permis notamment l’exécution d’importantes opérations de collecte de données, la construction de locaux adaptés et l’acquisition d’équipements modernes ainsi que l’initiation de réformes à caractère  institutionnelle, légale et méthodologique.

Ces résultants probants ont certes bénéficié de l’appui de nos différents partenaires au développement. Qu’ils trouvent ici l’expression de notre profonde gratitude.

Mesdames et Messieurs,

  Sur le plan de la production de l’information statistique, l’actualisation de plusieurs ensembles de données relatifs aux domaines de la pauvreté, de la population et de l’économie ainsi que la mise à jour de batteries d’indicateurs sociaux ont permis de renseigner les différentes stratégies globales et sectorielles de développement, notamment le CSLP et le suivi des OMD.

Quant à la diffusion de ces informations elle revêt désormais, elle aussi, plusieurs formes. Outre les publications imprimées classiques, d’autres supports de plus en plus utilisés comprennent les bases de données, les CD-ROM, le site Internet de l’ONS et les séminaires de dissémination. C’est ainsi que le mois dernier, une base données sociales dite MauritInfo a été présentée publiquement à la communauté des utilisateurs.

D’autres mesures de réforme inscrites au plan d’action du Schéma Directeur de la Statistique ont été prises dans le but d’améliorer les capacités et l’environnement de la production statistique ainsi que la qualité de ses produits.

Ces mesures ont porté notamment sur la coordination entre les différents producteurs de données, y compris l’harmonisation conceptuelle, le dialogue entre les producteurs et les utilisateurs de données statistiques, l’adhésion de notre pays à AFRISTAT, la création de nouveaux bureaux régionaux de la statistique, l’élaboration d’un projet de loi, la mise aux nouvelles normes des Nations-Unies de la comptabilité nationale, la confection d’un nouvel indice harmonisé des prix à la consommation et le Forum annuel sur les indicateurs de suivi de la pauvreté.

Malgré ces avancées appréciables, des difficultés et handicaps continuent d’entraver l’atteinte d’une partie des objectifs fixés par le Schéma directeur à l’appareil statistique national. Aussi, le Gouvernement, sous la conduite de Maître Sghaïr Ould M’Barek, ne ménage aucun effort pour lever ces entraves et permettre ainsi à la Statistique mauritanienne de continuer son essor. 

Mesdames et Messieurs,

Récemment, le Gouvernement a initié la mise en œuvre d’un ambitieux Programme de modernisation de l’administration publique, conformément aux orientations formulées par le Président de la République, Monsieur Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya.

Le plan d’action de ce programme prévoit l’adhésion de la Mauritanie au Système Général de Diffusion des Données (SGDD). Ainsi dès le mois de mars dernier, le Gouvernement a volontairement notifié son intention d’adhérer à ce système et son engagement à l’utiliser comme cadre de référence pour le développement du Système statistique mauritanien.

Ce système, proposé par le Fonds Monétaire International aux pays membres, en collaboration avec les autres agences internationales, vise à améliorer à terme la qualité et la diffusion des données produites aux fins de l’analyse macro-économique et en réponse aux besoins de cadrage, de formulation et d’évaluation des stratégies de développement, dans un contexte de mondialisation qui exige de plus en plus de statistiques pertinentes, complètes et précises.

De par sa démarche, le SGDD permet un développement des capacités et de la transparence du système statistique en mettant l’accent, d’une part, sur la qualité, l’intégrité et l’accès à des données produites et diffusés selon de bonnes pratiques et, d’autre part, sur les projets d’amélioration à court et à moyen terme de la production et de la diffusion de données statistiques.

       C’est dans ce contexte que s’inscrit l’organisation de cet atelier qui marque le point de départ du processus d’élaboration des métadonnées dans notre pays, avec l’appui technique d’experts du FMI. Les métadonnées qui seront issus de vos travaux seront affichées sur le site de l’ONS et au Tableau électronique d’affichage des normes de diffusion géré par le FMI à l’intention des pays membres.

Mesdames et Messieurs,

      Permettez-moi de saisir cette occasion pour remercier le Fonds Monétaire International pour l’assistance technique précieuse qu’il apporte à l’organisation de cet atelier et à l’élaboration des métadonnées.

     En souhaitant plein succès à vos travaux, je déclare ouvert l’Atelier de lancement du Système Général de Diffusion des Données en Mauritanie.

Je vous remercie.


Office National de la Statistique |Adresse :ONS BP 240 - Nouakchott - Mauritanie |Tel : 222.525.28.80 / 222.525.50.31 Fax: 222.525.51.70| Contact: Webmaster@ons.mr